SĂ©lectionner une page
Daniel n’avait plus aucune famille ni ami. Ses parents sont dĂ©cĂ©dĂ©s il y a longtemps et il a perdu son frĂšre juste avant d’entrer aux Amandiers. Son frĂšre ne s’est jamais mariĂ©, Daniel n’a ni neveu ni niĂšce. Lui-mĂȘme Ă©tait cĂ©libataire sans enfant.

A son dĂ©cĂšs il y a maintenant 8 jours, il n’avait rĂ©ellement plus personne, Ă  part Hulky (mon chien) et moi.

Daniel avait retrouvĂ© le goĂ»t de vivre grĂące Ă  mes visites avec Hulky, car en plus d’avoir perdu ses proches, il a eu une grave maladie et il a complĂštement perdu la vue, il y a 2 ans.

Pour lui qui Ă©tait photographe et passionnĂ© par son mĂ©tier, cette soudaine cĂ©citĂ© a Ă©tĂ© vĂ©cue comme une terrible injustice et il ne parlait que de suicide… jusqu’Ă  ce qu’il pose ses mains sur mon chien et que « je le raccroche Ă  la vie » (comme dit notre psychologue FrĂ©dĂ©rique) en lui apportant du rĂ©confort par ma prĂ©sence et mes propositions d’Ă©coutes musicales en chambre, en fonction bien Ă©videmment de ses prĂ©fĂ©rences :
Gilbert Becaud en premier lieu et d’autres chanteurs de sa gĂ©nĂ©ration.

Lors de ma derniĂšre visite et pour la 1Ăšre fois sans Hulky, nous avions parlĂ© de ce virus qui n’avait pas voulu de vous, vous m’aviez dit en riant : » Il a eu
peur, dĂšs qu’il m’a vu, alors il est parti ! »

Oui c’est vrai Daniel, le virus n’a pas voulu de vous, la mort oui…

Depuis hier, vous avez rejoint les Ă©toiles et vous nous laissez Hulky et moi, orphelin et orpheline de vous…

Vos paroles raisonnent encore dans ma tĂȘte : » Je suis tout seul, je n’ai plus personne depuis la mort de mon frĂšre, je n’ai que Kiki et vous… »
Vous qui ne vouliez plus voir personne, depuis que vous aviez perdu la vue, vous avez accepté ma présence grùce à Hulky et nous avons construit une belle relation au fil des séances, sur fond de musiques et « tubes » issus du répertoire de la chanson française.
Il nous arrivait souvent de chanter dans votre chambre, tandis que Hulky se laissait caresser et cĂąliner, jusqu’Ă  s’endormir dans vos bras…
Votre plus grand regret m’aviez vous dit, Ă©tait de ne pas avoir le bonheur de voir Ă  quoi cette boule de poils et d’amour ressemblait.
Alors je passais de longues minutes Ă  vous dĂ©crire mon Hulky et vous me parliez en retour de vos chiens, que vous avez tant aimĂ©…

Au revoir Daniel, vous nous manquerez toujoursđŸ˜ąđŸ–€

Sabrina

Publié par Sabrina de la Maison Les Amandiers (75 020) .

Merci pour ce magnifique hommage Ă  Daniel !
FacebookTwitterLinkedInWhatsApp